Et comme le lendemain était un dimanche, les voyageurs en profitèrent pour entendre la messe à Fauquier, et de là se rendirent à Kapuskasing, but ultime du voyage, car là résidait un frère de M.Gaudreault, soit Théodule ainsi que les membres de sa famille qu’il n’avait pas vu depuis 30 ans

Dire la surprise et la joie de ces deux frères qui se retrouvaient après une si longue absence, est une chose impossible à décrire. Toute la parentée fut réunie à la demeure de M. Théodule Gaudreault dans un court espace de temps. Les neveux, les nièces s’amenaient par groupes. Parfois sur une longue distance pour venir voir ces parents du Lac-St-Jean que plusieurs ne connaissaient pas.
Sans doute on aurait désiré que ces agapes familiales durent plus longtemps, mais les voyageurs devaient penser au retour. 
Comme premier étape, les voyageurs couchèrent à Cochrane ensuite ils visitèrent Toronto et se rendirent visiter ces campagnes ou l’on récolte le raisin bleu.Endroit que les voyageurs ne sont pas loin d’appeler «Paradis».
Et la petite camionnette fila ensuite tout le long du lac Ontario faisant halte à Kingston, où les voyageurs couchèrent.
Ensuite ce fut Oshawa, où ils visitèrent les usines de la General Motor et Fort Henry. Le voyage n’aurait pas été complet sans une visite à l’Oratoire St-Joseph du Mont-Royal. Ensuite il fallait bien quelque peut admirer la station météorologique de Dorval. Là ou se fait la pluie et le beau temps. Le retour au Lac-Bouchette, après ce voyage de 3,000 milles accompli en 8 jours, sans anicroche, sans avarie et sans même crever un pneu.
C'est un souvenir qui restera vivace dans le coeur de ceux qui l'ont accompli et dont les beautés entrevues dans notre province et ailleurs, ne s'effaceront pas de sitôt.
" Article de journal retrouvé dans les souvenirs de ma mère Laurence Gagnon, épouse d'Alfred Dumais " ....
  Lac-Bouchette
  l'histoire d'un village...Le tout début: 1878
Le premier colon est Paschal Dumais (1837-1911 )